KOTIPELTO - "Coldness"

Century Media Records/M10


C'est dans la confusion la plus totale au sein de STRATOVARIUS, que choisi Timo Kotipelto pour sortir son second album " Coldness ". Plus ou moins évincé du groupe de Timo Tolkki, le blond chanteur, a préféré se consacrer à la réalisation de son œuvre, plutôt que de s'enfermer chez lui et de ressasser des évènements qu'il ne comprend pas toujours, voire jamais ! Deux ans après " Waiting For The Dawn ", le chanteur de STRATOVARIUS a fait appel, une fois de plus, à quelques noms du business. Outre le bassiste de STRATO, Jari Kainulainen, c'est le claviériste de CHILDREN OF BODOM, Janne Wirman et le non moins illustre Michael Romeo de SYMPHONY X que l'on retrouve à la six cordes. Que du beau monde et en plus, pas des mauvais ! Le seul petit problème que Timo risque de rencontrer, c'est que lorsqu'il voudra partir en tournée, je me demande comment il va faire pour réunir tout ce petit monde !!! Bref, que dire de ce deuxième opus ? Est-il meilleur que son prédécesseur ? Oui ! Vous me direz, avec une brochette de musiciens comme ceux-là, ce n'est pas très étonnant, n'est-ce-pas ? Oui, mais ! Il y a tout de même un mais ! C'est que malgré tout le gratin dont Timo s'est entouré, les morceaux restent, néanmoins, assez répétitifs. Bien entendu, l'album est inspiré, efficace et surtout, construit de manière homogène. C'est ce qui fait de cet album, une galette intéressante, mais rien de plus. Cet album reste, à mon avis, plus à classer dans la suite logique d'un album de STRATOVARIUS qu'autre chose ! Racines quand tu nous tiens !!! En tout cas, la note hyper positive dans tout ça, c'est que les fans de STRATOVARIUS vont adorer. Sans relancer la polémique sur le " The Elements Part 1 & 2 ", sinon je vais être méchant, vous pouvez vous jeter sur ce disque. Quoi qu'il arrive, " Coldness " sera bien meilleur et de loin que l'album cité ci-dessus. Ecoutez plutôt " Seeds Of Sorrow ", " Reasons ", " Around ", " Journey Back " et " Here We Are " et vous, vous ferez votre propre opinion. Dis-moi Timo, ce " Coldness Of My Mind " n'est pas en rapport avec le coup de froid qu'il y a entre toi et l'autre Timo ?