MACHINE MEN - Scars & Wounds

Dynamic Arts Records
Par Michael Duval





Donnant dans un heavy métal plutôt progressif et mélodique, les finlandais de MACHINE MEN réalisent ici leur premier forfait, mais le font, avec la manière et beaucoup d'élégance.
Après avoir sorti deux démos en 1999 " Through My Tomb " et " Demosedän Merkki " la presse locale commence à s'intéresser aux jeunes prodiges. Après les démos, c'est au tour des compilations de faire leur apparition et de fil en aiguille, le groupe montre de lui, une image qui ne demande qu'à être exploitée. Influencé grandement par Iron Maiden, MACHINE MEN se plaît à reprendre quelques titres de son répertoire et le chanteur Antony pousse même le vice de chanter comme Bruce Dickinson. Résultat, en 2001, le groupe se voit offrir un contrat avec Dynamic Arts Records et enregistre en 2002 un mini CD 5 titres, sur lequel figurera " Ace High ". L'année 2003 pointe alors le bout de son nez et le premier album est enfin en vue ! Que ce soit dans les ballades ou les morceaux plus heavy " Against The Freaks ", les musiciens assument leur rôle comme il se doit et le chanteur se sent vraiment comme un poisson dans l'eau. A l'aise, quoi qu'il fasse, Antony a de la voix et nous fait partager sa verve. Malgré la grosse touche Maiden, les MACHINE MEN ne se livrent pas à un vulgaire plagiat. Ils évoluent bien suivant leur propre fil directeur et leur identité ne fait que s'en renforcer. Cet album assez mid-tempo dans son ensemble est bien fait et a beaucoup de caractère. Ceux qui aiment les mélodies Maidenniennes, vont être servit ! Un bon album !!!