EDGUY - " Hellfire Club "

Nuclear Blast/NTS





Il y a trois ans, l'Australienne Tina Arena chantait dans un français assez correct " Aller Plus Haut ". Aujourd'hui, c'est au tour des Allemands de EDGUY de prendre ces paroles aux pieds de la lettre. Nous pensions avoir atteint le sommet de l'Everest avec l'album précédent " Mandrake ", en fait, nous, nous trompions lourdement ! Toujours aussi novateur en la matière, Tobias Sammet revisite à sa manière un style où il est facile, pour ne pas dire, très facile, de tourner en rond. La patte EDGUY est toujours présente, bien entendu, mais là où la nouveauté pointe le bout de son nez, c'est dans la richesse musicale du groupe et vocale de son leader. A chaque album, les musiciens mûrissent et Tobi chante de mieux en mieux. " Hellfire Club " devient, de ce coup, un album de référence en matière de heavy metal lyrique et mélodique. 11 morceaux qui nous procurent autant de grosses claques dans la gueule. Chaque titre est si structuré, si efficace et mis en valeur de la manière la plus implacable qu'il soit, qu'il en devient impératif de s'en abreuver. Si vous cherchez un groupe qui sache distiller subtilité, sérieux, efficacité, finesse et puissance, ne cherchez pas plus loin, ce groupe c'est EDGUY ! Tobias joue sur plusieurs tableaux. " Mysteria " le titre phare de l'album vous annihile le dernier neurone en état de marche d'entrée de jeu. " The Piper Never Dies ", plus conventionnel, mais tout aussi récurant, vous prend les tripes comme il se doit et ce, durant 10 minutes ! Chaque titre a sa propre personnalité et c'est ce qui fait la grande originalité de cette œuvre. Intro au piano sur " Down To The Devil ", ce titre qui vous emmène pourtant sur un rythme endiablé au fin fond de la mélodie dévastatrice. Que faire ? Rien ! EDGUY, c'est comme ça ! Etonner les gens, leur donner le meilleur de soit-même, en quelque sorte, les foutre sur le cul ! Un autre titre déstabilisant par ses parties de clavier (une autre nouveauté !!!), " King Of Fools ", magistral que ce titre aux pouvoirs bienfaiteurs, sans oublier la ballade " Forever " où intervient un orchestre ! Il nous aura tout fait ! EDGUY devient avec ce nouvel opus l'un des nouveaux leaders de la scène métal. Endiablé à souhait, " Hellfire Club " réussi son pari de placer ses interprètes sur la plus haute marche du podium.
Synonyme de nouveau souffle dans le style, de magnificence métallique, de puissance sismique, et de mélodie triptyque, EDGUY est au top.