.:: INTERVIEW DE SONIA de MERCURY RAIN ::.

Par Michael Duval

 

Fortement touché par le concept de " ST MATTHIEU ", il me tardait de connaître les dessous de ce fabuleux album. Sonia, notre petite française, s'est séparé de son nouveau port d'attache, pour revenir à son ancien afin de nous présenter son nouveau groupe MERCURY RAIN.

 

MetalIsForever : Sonia, tu quittes " Tears Of Ea " et la France en 1999 pour partir de l'autre côté de la Manche, chez nos amis Anglais. Pourquoi, avoir pris cette décision ? Pensais-tu avoir fait le tour de la question avec ton groupe français, avais-tu eu quelques contacts ou désirais-tu tout simplement aller vers d'autres horizons ?

Sonia Porzier : C'était tout simplement une pause après mes études, histoire d'améliorer mon anglais. Je ne devais y rester que 6 mois… et voilà, j'y suis toujours ! La vie là-bas ne doit pas être aussi terrible qu'on le dit en France… ;-)

MetalIsForever : Ton arrivée au sein de " MERCURY RAIN " un an après sa formation, semble avoir changé beaucoup de choses et surtout son orientation musicale. Comment ce changement drastique c'est réellement effectué ? En avez-vous parlé longuement, ou alors, tout est venu naturellement ?

Sonia Porzier : Quand j'ai rencontré Jon de MERCURY RAIN, il n'avait pas précisé si c'était un chanteur ou une chanteuse qu'il recherchait. Après avoir entendu ce que je faisais avec Tears of Ea, ça lui a plus et je suis entrée au service de MERCURY RAIN… Les influences des gars sont plus dans le Power/Heavy-Metal et moi davantage dans le gothique/atmosphérique. Nous avons mis bout à bout nos inspirations, et l'évolution s'est faite de façon naturelle. Pour notre première démo, "Where Angels Fear ", la plupart des morceaux étaient déjà écris, y compris certains textes. Le début d'une véritable collaboration a réellement commencé lors de " Dark Waters ".

MetalIsForever : Après la sortie de votre premier EP " Where Angels fear " les premiers problèmes de line-up ont commencé à montrer le bout de leur nez ! Dion A décidé de quitter le navire pour y revenir par la suite. Que s'est-il passé à ce moment là ? Une période de doute s'est installée ? Pourquoi, cette envie subite de partir ?

Sonia Porzier : En fait, c'est suite à une altercation entre Jon et Dion… Au départ, Dion n'avait pas " accroché " complètement avec le style général et n'était pas près à s'investir (dans tous les sens du terme…) dans MERCURY RAIN. Ce qui a posé problème, d'où l'altercation. C'est un Dion complètement changé qui nous est revenu, en particulier après le festival Bloodstock en GB en 2003.

MetalIsForever : Après toutes ces galères, ces changements de personnel intempestifs, il ne devait pas être facile de se concentrer sur l'écriture de votre premier album ! L'accouchement de " Dark Waters " ne s'est-il pas fait dans la douleur ? Peux-tu m'en dire quelques mots ?

Sonia Porzier : Nous avons mis deux ans à écrire " Dark Waters… " C'est vraiment très long. En même temps, nous avons recruté Rich Shillitoe pour assurer les parties solos et finalement, il s'est investi davantage que prévu dans l'album. Ce qui a causé des frictions, à nouveau, au sein du groupe. (" Dark Waters " est un album Gothique Power-Metal, le côté Power-Metal étant renforcé surtout par les soli de Rich.) Bref… Beaucoup de tension, de problèmes techniques à répétition, le lancement de notre premier CD, les premiers concerts, etc. Oui, ça a été un passage très mouvementé. Tous les soucis de line up sont maintenant gérés, et Jon, Dion et moi-même sont le noyau dur de MERCURY RAIN pour le moment. Nous travaillons beaucoup mieux comme ça. Nous, nous connaissons depuis longtemps maintenant et sommes sur la même longueur d'ondes. Pourvu que ça dure !

MetalIsForever : Cet album concept faisait référence aux comtes Bretons où se mêlaient légendes et réalité mais, qui finalement, démontrait, combien les traditions sont encore importantes et bien présentes. Pourquoi avoir abordé un tel sujet ? Voulais-tu, par l'atmosphère de tes chansons et l'émotion de tes textes rendre hommage a tout un " peuple " chargé de traditions ? Parler de ton propre héritage ? Ou simplement, une combinaison des deux sur un fond de fresque métallique ?

Sonia Porzier : Je viens de Bretagne et je suis très attachée à mes racines. J'ai toujours été très intéressée par les légendes et les mythes, bretons en particulier, et inspirée par le paysage de Bretagne. Je trouvais que rassemblés tous ensemble, ces éléments constituaient les parfais ingrédients pour un album tel que " Dark Waters ". Je dois dire que " Le Paradis du Couchant " est l'un des morceaux qui me tient le plus à cœur, et oui, c'est un hommage aux terres où je suis née. C'est presque un lien intime avec ceux qui comprendront et apprécieront cette chanson.

MetalIsForever : Après, la mer, la rédemption de ces marins qui y ont péri et la paix de leurs âmes retrouvée, aujourd'hui, c'est une sorte d'hymne à la vie qui est abordé avec " St Matthieu " ! Pourquoi avoir choisi ce thème et le nom de ce premier apôtre parmi les douze dont la bible fait référence ?

Sonia Porzier : Tout d'abord, le nom de St Matthieu me vient du site du même nom en Finistère : la Pointe St Matthieu (lieu magnifique à visiter un jour de tempête en hiver…), donc aucune connotation religieuse. L'idée du concept m'est venue en admirant la peinture de Stéphanie P M Law. L'album s'articule autour de l'histoire de ces deux personnages. On peut d'ailleurs faire référence à " Shadow's Scent " et " The Messenger " en regardant la pochette : la jeune femme apparaît, porteuse d'un message à son bien aimé qui perdait pied et espoir.

MetalIsForever : Cet album est-il de nouveau une oeuvre conceptuelle sur un fait historique ou une histoire inventée de toute pièce ?

Sonia Porzier : Pure fiction ! Remarque, il y a bien des gens qui disent avoir vu des fantômes… alors il y a peut être une part de vérité dans cette histoire … ?! ;-)

MetalIsForever : De qui proviennent ces Saintes Ecritures (lol) ? En est-tu l'exclusive détentrice ou avez-vous composé ensemble ? Quelle est ta manière de composer. De quoi t'inspires-tu ? Est-ce une transposition de ton quotidien ou flirtes-tu avec l'imaginaire et l'heroic fantasy ?

Sonia Porzier : Je suis en charge des textes. Ils ne reçoivent le cachet officiel de MERCURY RAIN qu'après être passés au criblage grammatical de Jon… !! Je plaisante bien sûr, mais c'est vrai que parfois, quand j'ai un doute quant au sens d'un mot en anglais, Jon me donne un coup de main. Ça devient un travail d'équipe à ce moment là ! En général, je commence à écrire en anglais. Parfois, comme ça a été le cas pour " Tales From Beyond ", les mots en anglais ne semblent pas convenir, selon ce que j'essaye de décrire. C'est pour cette raison que le premier morceau est en français. Je trouve que la langue française est plus poétique et plus adaptée à la description d'atmosphère. L'inspiration est très diverse : elle peut venir d'un lieu (St Matthieu), d'une belle peinture, d'une légende, etc. Je n'ai pas vraiment l'esprit pragmatique ! J'aime m'appuyer sur mon imagination, pour essayer de décrire des ambiances, des états d'esprit, plutôt que sur un fait divers.

MetalIsForever : A la fois riche dans sa conception et dans son côté artistique, " St Matthieu " est beaucoup plus Heavy et sombre, mais aussi, beaucoup plus structuré que son prédécesseur. Tout son côté gothique atmosphérique prend une ampleur considérable. Tout ce travail a-t-il été fait dans ce but ? Où est-ce une évolution musicale logique au sein de MERCURY RAIN ?

Sonia Porzier : Je crois que c'est l'aboutissement de 9 mois de travail acharné. Nous savions que nous voulions faire beaucoup mieux que " Dark Waters ", et nous avons travaillé dur pour cela. J'ai vraiment apprécié le fait que, plus que jamais pour cet album, nous étions soudés et nous, nous sommes entre aidés autant que possible. Nous avons poussé nos limites dans le but de produire un son nouveau et plus recherché pour MERCURY RAIN. Nous voulons continuer sur cette voie, et il y a déjà des projets dans l'air !

MetalIsForever : Ta voix, et ton timbre très " Anneke Van Giersbergen ", sont toujours aussi chauds et séduisants, mais il semblerait qu'un énorme travail de fond, ait été fait. Ton chant a gagné en l'espace de deux albums de la profondeur et une grande maturité. Serais-tu devenu une réelle marque de fabrique affichant un potentiel énorme. Comment analyses-tu cette situation ? Et comment la vis-tu ?

Sonia Porzier : Arrête, je rougis… ;-) Sérieusement, je ne voulais pas reproduire les erreurs de " Dark Waters ". (Certaines critiques trouvaient mon chant un peu plat) Je prends des cours de chant depuis environ 2 ans, et je dois dire que ça commence à porter ses fruits. Mais c'est un travail de longue haleine. Les résultats n'apparaissent malheureusement pas du jour au lendemain. J'essaye de garder l'esprit ouvert à une grande variété de style et m'efforce de puiser inspiration dans des sources très diverses. Pour " St Matthieu ", j'ai privilégié la force, l'émotion et la folie/l'étrange. Je connais mes limites cependant, mais j'espère que le prochain album réservera encore plus de surprises !

MetalIsForever : On croirait que " St Matthieu " a fait un bond de 5, 6 ans en avant, par rapport à " Dark Waters " ! Le son, la production et le travail technique, sans oublier les chœurs, l'apport d'une voix supplémentaire, ton propre travail ainsi que les ambiances et l'atmosphère qui s'en dégage font de cet album une œuvre franchement très réussie. Qu'éprouves-tu à ce propos ? Ressens-tu cette énorme évolution au sein de MERCURY RAIN ?

Sonia Porzier : C'est exactement ce que nous ressentons également. C'est amusant quand on pense que " St Matthieu " a été composé et enregistré en 9 mois alors que " Dark Waters " en 2 ans !

MetalIsForever : En cette fin d'année, MERCURY RAIN décroche en quelque sorte le pompon ! Une tournée en compagnie du géant THERION ! Un programme alléchant, non ? Comment vous y préparez-vous ? Une sorte de bonheur sous-tension, non ?

Sonia Porzier : Nous avons très hâte de faire cette tournée !! Et rencontrer Therion, et bien, c'est une sacrée chance… ! J'ai toujours été curieuse de voir Therion en concert. La mise en scène et la participation de la chorale m'intriguent. C'est pour nous une première, nous n'avons jamais tourné en Europe mais nous avons entendu parler de l'excellente réputation du public français. Nous espérons que tout se passera bien. (Nous ne faisons que les dates françaises). Tourner aux côtés de Therion, Tristania et Trail Of Tears est une opportunité en or. Nous en sommes vraiment ravis et pour un commencement, et bien c'est prometteur ! Nous espérons rencontrer nos fans là bas car, à peine sorti, " St Matthieu " a été très bien accueilli. Pour moi c'est aussi un peu spécial, étant française. Ce sera la première fois que je fais un concert en France et c'est quelque chose qui me tient à cœur.

MetalIsForever : L'année 2005 semble s'engager dans d'excellentes configurations ! Quel va-t-être votre programme ?

Sonia Porzier : Tout d'abord, nous espérons que très bientôt nous recevrons le support d'un label, car en tant que groupe non signé, pour essayer de rester en ligne avec les groupes d'un genre similaire, il y a beaucoup de choses à faire, beaucoup trop par nous même. Malheureusement, le Home Studio ça a du bon, mais ça ne peut pas rivaliser avec un pro. De même pour les finances, je ne crois pas que nous pourrons voir une autre année comme 2004. Elle a été lourde de sacrifices et d'effort…. Nous avons beaucoup d'idées et de projets, nous aimerions juste que quelqu'un d'autre que nous, sorte la carte bancaire ! ;-) Nous pensons réaliser une vidéo pour " The Messenger ". Nous filmerons d'ailleurs le concert à Bristol le 7 novembre à cet effet, avec invité d'honneur : Chris Neighbour de FourWayKill qui est derrière les vocaux de cette chanson. Nous aimerions commencer à travailler sur un nouvel album, pour lequel les idées commencent à se mettre en place déjà. Et puis surtout, nous aimerions tourner en Europe, pour commencer… Nous avons d'ailleurs été invités au Metal Female Voices Festival de Bruxelles l'année prochaine.

Merci pour ta collaboration Sonia. J'espère pouvoir parler plus longuement avec toi lors de ton passage à Paris à La Loco. Je te souhaite tout le bonheur qui te revient à toi et aux deux autres membres du groupe. Bonne promo, bonne continuation et comme on dit outre-manche, God Save The Queen ! " God Save You ! "
Keep the Faith.
Michael.

Merci pour ton interview très sympa Michael et pour ton support. Au 15 alors j'espère ! Bonne continuation à toi de même.

SONIA

 

 

.:: Line-up ::.

Sonia Porzier (Vocals)
Andy Pester (Drums)
Dion Smith (Guitars)
Jon Hoare (Bass/Keyboards)

 

 


.:: Releases ::.

Dark Waters : 2003 (LP)
St Matthieu : 2004 (LP)